Rechercher
  • Michael Brugeas

Vandalisme scolaire


Mais qu’a-t-il bien pu leur passer par la tête ? A peine les travaux finis, des élèves ont vandalisé les toilettes des garçons (arrachage des verrous touts neufs, défonçage du faux-plafond, lui aussi tout neuf). A la LLO, nous avons bataillé dur pour obtenir cette réfection. Notre demande se focalisait certes sur l’absence de dévidoir à papier toilette, mais l’administration de notre collège a mis les bouchées doubles et a fait une rénovation complète. Nous n’en demandions pas tant !

C’était donc la bonne surprise de la rentrée de ces vacances scolaires d’hiver : des sanitaires pour garçon tout neufs. Mais quelle ne fut pas notre déception de constater qu’en quelques jours tous ces efforts ont été réduits à néant.

L’adolescence est ce passage, parfois difficile, du monde de l’enfance vers celui d’adulte, et par là même celui de l’émancipation. Certains ados manifestent cette émancipation en refusant de se plier aux règles des adultes. Les actes de vandalisme en milieu scolaire sont souvent motivés par la colère envers le système, un enseignant, voire même toute la communauté scolaire. Mais cela peut aussi être par manque d’adrénaline, par pur plaisir, pour impressionner les camarades, pour s’exprimer, ou même tout bêtement devenir un jeu dans lequel les jeunes se lancent un défi : qui fera la plus grosse bêtise dont tout le collège parlera ?

Bien qu’ils ne soient pas généralisés à l’ensemble des élèves (il ne suffit malheureusement que de quelques individus), ces actes de vandalisme sont pourtant bien réels et sont source de risques important pour la sécurité des enfants. De plus, ces gestes briment les autres adolescents dans l’utilisation des infrastructures et engendrent des coûts importants pour l’établissement (alors que ce budget pourrait être utilisé pour des actions éducatives, récréatives).

En plus des coûts financiers importants engendrés pour la réparation ou le remplacement des biens dégradés, le vandalisme a un impact négatif sur le milieu de vie. Un collège dégradé n’inspire ni la confiance ni le respect ; c’est toute la réputation du collège qui en pâtit, et par là même l’avenir des enfants l’ayant fréquenté. Aussi faut-il sensibiliser nos enfants aux dégâts causés par le vandalisme et s’assurer que ces comportements ne soient pas tolérés. Nous ne pouvons pas rester immobiles face à ces actes.

Implication des jeunes dans la réalisation des projets

Dans le but des créer des aménagements qui répondent à leurs besoins mais également de leur faire vivre le sentiment d’accomplissement qui accompagne la réalisation d’un projet, le collège pourrait par exemple impliquer les élèves dans la réalisation d’une fresque dans les toilettes. Peut-être respecteraient-ils davantage un lieu qu’ils auraient investi ?

Réparer rapidement

Lorsque l’on recense les recommandations des études émises pour réagir face au vandalisme, celle qui arrive en tête est d’agir rapidement pour réparer, nettoyer et retirer les traces du vandalisme. Dans certain cas, il faut être persévérant et réparer deux ou trois fois les dégâts occasionnés mais il est reconnu que, lorsque les malfaiteurs s’aperçoivent que leur « signature » ne reste pas, ils ont tendance à se lasser.

Sensibiliser les jeunes

Selon certaines études, les actes de vandalisme se perpétuent car beaucoup de jeunes pensent qu’il ne s’agit pas d’actes graves.

L’animation d’activités de sensibilisation dans le collège, impliquant les élèves dans des activités de réparation (dans le cadre d’activités liées à des objectifs d’apprentissage et non punitifs) pourraient être mise en place pour sensibiliser les enfants aux différents types de vandalisme, de l’impact de ces actes ainsi qu’aux coûts qui en découlent.

Dans le cas qui nous concerne, communiquer aux élèves le coût initial des travaux puis des réparations et faire une comparaison avec ce à quoi ce budget aurait pu leur servir (Classe de neige, spectacle, fête de fin d’année…) leur permettra peut-être de réaliser qu’ils se privent eux-mêmes d’initiatives positives.

Vous souhaitez débattre de ce sujet ?

N’hésitez pas à nous contacter (llocouperin@gmail.com) et nous nous proposons d’organiser une rencontre/débat afin de faire avancer les choses.

#toilettes

391 vues

© 2016 by LLO COUPERIN

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now